Erreur!

Foire aux questions

L’éleveur doit il payer avant de s’inscrire sur la plateforme ?

Non, le but étant d’aider les éleveurs, aucune contrepartie n’est demandée aux éleveurs. My Horse Family se rémunère en prenant 20% sur chaque part prises sur la plateforme, ainsi qu’en devenant co-éleveur automatiquement à hauteur de 5% sur chaque projet. Mais en aucun cas cela impacte l’éleveur car le budget est alors grossi du pourcentage de My Horse Family.

S’il se passe un problème durant la grossesse ou après ?

Nos éleveurs sont tous assurés, soit par leur assurance habituelle soit par notre partenaire Caval’Assure qui nous connaît et connaît notre concept. L’assurance dure du premier mois de gestation jusqu'à un an après la naissance. Les fonds récoltés ne seront débloqués seulement lorsque le poulain sera assuré.

Si un co-éleveur souhaite revendre sa part avant la fin du projet, l’éleveur doit-il le rembourser ?

Non, le co-éleveur ne peut revendre sa part avant la fin du contrat.

Peut-on s’opposer à l’éleveur dans ses décisions ou lors de la vente ?

Non, l’éleveur est majoritaire et décisionnaire. On s’appuie sur son expertise et le laissons maitre de son projet.

En devenant co-éeveur, dois-je payer tous les mois ? Ou plusieurs fois ?

Prendre une part se fait en une fois, avant la naissance. Chaque éleveur doit bien avoir prévu tous les risques dans son budget d’élevage.

Si l’éleveur ne souhaite pas vendre ou n’y arrive pas ?

Le but est qu’il y ait une vente. Premièrement, pour prévoir la date de fin et ainsi calculer le budget total d’élevage entre la date de début et de fin.
Deuxièmement, pour que les co-éleveurs puissent à un moment sortir du contrat s’ils le souhaitent. L’éleveur étant majoritaire, il est le décideur lors de la vente.

Il y a la possibilité d’entente entre éleveurs et co-éleveurs pour continuer l’aventure avec un nouveau contrat ou le rachat du poulain. Si l’éleveur n’arrive pas à vendre, il faudra baisser le prix. My Horse Family est aussi là pour aider à la vente et à tout intérêt que le poulain se vende bien.

Si le poulain ne se vend pas au dessus du coût de l’élevage ?

Il y a grande possibilité que le poulain ne soit pas aussi bien vendu que l’on espère, c’est aussi le but du jeu. Diviser les risques et partager les bénéfices. Il y aura tout de même eu le loisir et le plaisir de l’élevage, d’avoir vu grandir son poulain.
Le retour sur investissement reste la cerise sur le gâteau. Pour le côté investissement, le plus intéressant pourrait sembler être miser sur les chevaux de courses hippiques, car il y a ce qu’on appelle la prime à l’éleveur, qui revient à tous les co-éleveurs même après la vente du poulain car on est sur les papiers d’identité du cheval.

Puis-je devenir co-éleveur même sans habiter près de l’élevage ?

Bien sûr, pour faciliter les échanges nous avons créé une application qui est un espace privé regroupant éleveur et co-éleveurs autour du poulain et permet de faciliter les échanges, photos et vidéos.

Quelles sont les disciplines et les races disponibles ?

Le but étant d’avoir un panorama complet de ce qui se fait en élevage, My Horse Family est ouvert à tout type, toute race et toute discipline hippiques. À partir du moment où il y a un éleveur qui travaille avec une race et une discipline particulière, il y aura forcément des passionnés intéressés en face.

Peut on mettre sur la plateforme un poulain qui est déjà né ?

Cela ne fait pas partie du concept, car le but étant de pouvoir être identifié comme co-éleveurs et co-naisseur du poulain sur les papiers d’identité du cheval.

A partir de quelle somme puis-je devenir co-éleveur et prendre une part sur un poulain ?

Cela dépend des projets disponibles sur la plateforme, en ce moment il est de 150€.

Propulsé par Particeep